Accueil > Du côté des classes > En primaire > 5e Primaire > Un bond dans le temps ...

Un bond dans le temps ...

jeudi 15 novembre 2012

En ce début novembre, nous sommes partis jusqu’au musée du Folklore à la découverte des divers moyens d’éclairage de la Préhistoire à nos jours.

La guide nous a raconté quelques histoires et anecdotes de l’époque.
Voici un résumé de ce dont nous avons retenu :

La ville de Tournai est une ville de tunnels. Il fallait donc s’éclairer à l’aide d’un rat-de-cave : un fil enduit de cire qu’on enroulait autour de sa main et cela faisait comme une bougie.
A l’époque, les mineurs utilisaient une cage et un canari pour descendre dans les mines. Une fois que l’oiseau n’avait plus d’oxygène, il mourrait. De cette façon, l’homme savait qu’il était temps de remonter voir le jour.
En ville, monsieur Napoléon vendait son pétrole en faisant du porte à porte.
On étouffait la flamme avec un éteignoir et on coupait la mèche avec une mouchette.
Le champignon amadou servait à allumer le feu.
Monsieur Quinquet a inventé une lampe qui porte maintenant son nom.
La lampe tempête est utile chez les fermiers : elle leur servait à s’éclairer dans les champs la nuit.
Il existe encore bien d’autres lampes telles que la lampe sourde, la lampe lourde, la lampe de mineur, le réverbère, etc ...

Portfolio